Comment servir et déguster du champagne ? 

Vous vous demandez comment préparer, servir et déguster le champagne en tant que vin... Les réponses sont ici ! Soyez sûr de vous en apprenant les secrets d'une bonne dégustation.

Quelle est la bonne température pour déguster un champagne ?

Le Champagne se boit bien frais, jamais glacé. C'est la fraîcheur trop vive qui perturbe la perception des arômes et des saveurs, préférez donc la bonne température en fonction de votre Champagne.

Plus le Champagne est jeune et vif, plus il conviendra de le servir frais (8 degrés). Un Champagne mature ou millésimé supportera 10 degrés.

 

Comment rafraîchir une bouteille de champagne ?

Dans un seau : la bouteille sortie de votre cave est plongée dans un mélange d'eau et de glaçons. Elle sera à bonne température en 15 à 20 minutes.

Au réfrigérateur : couchez la bouteille dans le bas du réfrigérateur trois à quatre heures avant de la servir ; vous pouvez même la laisser plus longtemps, à condition que la température reste constante ; cela permet d'avoir toujours une bouteille au frais !

 

Comment ouvrir une bouteille de champagne ?

Pour ouvrir la bouteille, défaire le muselet, prendre en main le bouchon, et tourner la bouteille sur elle-même en la tenant par le fond, le bouchon vient tout seul. Pour éviter le débordement, inclinez la bouteille au moment de l'ouverture. Le gaz s'échappera plus facilement et vous n'aurez plus à vous inquiéter de bien viser la coupe...

 

Que peut-on apprendre d'un bouchon de champagne ?

Son état et sa forme, comme le bruit qu'il chuchote ou qu'il proclame, parlent clairement de sa durée de vie dans la bouteille, donc de l'âge du Champagne après sa mise sur le marché. Si le bouchon "juponne", c'est qu'il est jeune et qu'il ne demande qu'à reprendre sa forme initiale. Si le bouchon "cheville", c'est qu'il est vieux, comme la bouteille, et on l'entend à peine s'extraire. 

L'effervescence du vin est aussi un critère d'appréciation du vieillissement de la bouteille. Elle s'atténue naturellement avec les années et l'on s'en aperçoit au moment où l'on débouche la bouteille. Un connaisseur ne s'inquiètera pas de la quasi-absence de bulles d'un Champagne de plénitude, ce qui, à l'inverse, risquera de choquer un novice qui craindra un vin éventé.

Quel verre utiliser pour servir le champagne ?

Pour apprécier toute la finesse d'un Champagne, il faut lui donner le verre qu'il mérite. Son volume et sa hauteur doivent être suffisants pour laisser aux bulles la place d'évoluer et de monter à la surface et permettre à la température de rester aussi constante que possible. La forme idéale est celle d'une tulipe, la coupe est à éviter à cause de ses bords évasés qui font s'envoler les arômes trop rapidement. La finesse du verre a également un rôle, en particulier au niveau des lèvres, car elle favorise les sensations gustatives.

 

Comment bien servir le champagne ?

Le verre joue un grand rôle dans l'effervescence. Si les bulles s'éteignent dans votre verre n'en déduisez pas que votre Champagne est plat, mais changez de verre... Pour limiter l'échappement du gaz lors du service, inclinez légèrement le verre (comme pour la bière) : le dégazement sera moins important et vous profiterez de toute l'effervescence de votre champagne.

 

Comment apprécier la dégustation d'un champagne ?

Quand on parle de Champagne, on ne pense pas immédiatement à la dégustation, mais plutôt à la consommation festive. Ce qui est tout à fait normal. 

Cependant, il faut bien avouer que les conditions de dégustation du Champagne ne sont pas toujours favorables... L'apértif est un moment convivial où on discute, on grignotte, on rigole et on boit son Champagne naturellement, souvent sans lui prêter une attention particulière.

Pourtant, dans la mesure où le Champagne est le roi des vins de votre cérémonie, il nous semble important de vous indiquer les trucs et astuces pour découvrir votre Champagne en tant que vin.  Le champagne est un grand vin de gastronomie, et pas uniquement de grande gastronomie : vous pouvez aussi l'incorporer dans vos recettes ou le choisir sans hésitation pour accompagner vos plats... et c'est là, qu'il exprimera le mieux sa grandeur !

 

Apprenez à déguster le Champagne comme un vin…

L’amour de la gastronomie et du vin est inscrit dans notre culture pour notre plus grand plaisir depuis des générations.  

Pourtant, pour l’amateur de vins tranquilles, la dégustation d’un Champagne demandera une légère adaptation due aux bulles qui viennent perturber les protocoles habituels. Il est donc normal de penser ne pas savoir comment aborder la dégustation d’un Champagne… et pourtant, il ne faut pas se laisser inquiéter par l’effervescence et profiter de ses avantages ! Lisez ces quelques lignes pour apprécier à sa juste valeur votre Champagne préféré et profitez des conseils de BARÔMETRE pour trouver le Champagne qu’il vous faut. Les Champagnes de vignerons se prêtent très bien à la dégustation. Ils ont pour vertu essentielle d’être peu sucrés et donc de laisser s’exprimer les vins. Pour les meilleurs vignerons, la liqueur de dosage ne vient pas perturber nos sens.  Pour dégustez votre Champagne dans de bonnes conditions, servez-le entre 8 et 10°C, dans des flûtes plutôt que dans des coupes (évasées) et ne servez que des petites quantités pour le garder à bonne température.

Le nez : 

Ces bulles que nous adorons observer monter dans la flûte de Champagne vont s’imposer dès départ et avec elles, le gaz. Il faudra donc attendre que la première effervescence soit passée pour éviter de se retrouver avec le nez tout engourdi.

 

Positionnez votre nez au-dessus de la flûte de Champagne par de brefs passages pour avoir un maximum de perception. Eventuellement, faire tourner un peu le vin dans la flûte pour libérer un peu plus les arômes.

 

La bouche : 

La bouche est le meilleur moment de la dégustation d'un Champagne. 
Grâce aux bulles, les arômes vont très bien ressortir en bouche. Le plus délicat sera de distinguer ces arômes… Prendre une petite quantité en bouche (on déguste là…) sans trop l’agiter. Contrairement aux viens tranquilles, on évitera de faire entrer trop d’air pour ne pas augmenter l’effervescence. Attendre quelques secondes puis travailler le vin en douceur.

Les nuances d’arômes sont très délicates et c’est ce qui rend intéressante la dégustation d’un Champagne. L’assemblage des vins, et donc des arômes, offre des sensations exceptionnelles dès lors que l’on s’arrête pour prendre le temps de découvrir leurs arômes…

Parmi les arômes qui peuvent être présents dans le Champagne, on trouve les notes florales, les fruits secs, les agrumes, le fruits jaunes et blancs, les notes briochées… et tant d‘autres !

 

Pour le reste, un champagne s'analyse comme tout vin tranquille : structure, équilibre, matière et… de la pratique ! Testez des Champagnes différents et si possible, dégustez-le pendant le repas. Vous pourrez les marier divinement avec de nombreux plats. Evitez simplement le Champagne brut au dessert, car le sucre va « casser » le Champagne, préférez-lui un Champagne demi-sec.

 

Le champagne et le mythe de la petite cuillère...

La légende qui veut que l'on peut conserver une bouteille ouverte en glissant dans son col une petite cuillère en argent est sans fondement. Préférez-lui un bouchon spécial qui permet une conservation de plusieurs heures.

 

Comment laver vos flûtes à champagne ?

Rincez les verres à l'eau chaude et sans produit, laissez-les sécher par égouttage, puis stockez-les debout, à l'abri de la poussière. Très souvent les résidus des produits de lavage et de rinçage " éteignent" la mousse du Champagne.


Vente interdite aux mineurs. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et surtout, à consommer avec modération.