Beaujolais : Vignoble et Appellations

« Il faut s’efforcer d’être jeune comme un beaujolais et de vieillir comme un bourgogne »
Robert Sabatier (1923-2012), poète et écrivain français

Le Beaujolais est bien connu grâce à la tradition du Beaujolais Nouveau : Chaque année, les amateurs de vin du monde entier attendent avec impatience l’arrivée du troisième jeudi de Novembre pour le déguster.

Mais plus qu’une tradition, le terroir du Beaujolais est une terre pleine d’histoire, de paysages à découvrir et redécouvrir. C’est surtout une terre de vins rouges d’une richesse souvent sous-estimée au rapport prix/plaisir imbattable.

Quelles sont les caractéristiques du Beaujolais, de ses cépages et Appellations d’Origine Contrôlée ? Comment découvrir au mieux ce vignoble d’exception grâce à la route des vins du Beaujolais ? Je vous propose de faire un tour d’horizon du Beaujolais dans cet article.

Le Beaujolais, vignoble de Bourgogne

Situé dans le nord du département du Rhône et sur quelques communes de la Saône-et-Loire, le vignoble du Beaujolais est un vignoble français produisant principalement un vin rouge aux qualités très reconnues issu du cépage gamay.

Le vignoble beaujolais couvre les coteaux et les collines au relief doux sur une longueur d’une cinquantaine de kilomètres et une largeur d’une quinzaine de kilomètres. Les vignes s’échelonnent par paliers de la plaine de la Saône jusqu'aux monts du Beaujolais à l’ouest.

Ce vignoble situé à la bordure du Massif central s’élève peu, les vignes étant réparties à une altitude qui va de 180 à plus de 1000 mètres.

Le Beaujolais viticole est séparé entre deux formations géologiques séparées par la rivière Nizerand. Le nord du Nizerand est caractérisé par une formation de roches granitiques. Au sud, la formation géologique est sédimentaire et composée de coteaux calcaires.

On trouve également un sous-sol riche en schistes sur la partie amont de la vallée de l'Azergues, aux portes des Coteaux du Lyonnais.

Le saviez-vous ?

D'un point de vue géographique et géologique, la « Grande Bourgogne » s’étend sur un même flanc de colline de la commune de Beaune jusqu'à Beaujeu.

Mais d’un point de vue œnologique, la réponse n’est pas tranchée.

En effet, il est possible de déclasser un vin AOC Morgon en appellation Bourgogne, et l’idée d’une classification bourguignonne des grands vins Beaujolais commence à émerger.

Les cépages du Beaujolais

D'une manière générale, les sols sur lesquels le Beaujolais est cultivé sont assez pauvres comparés aux autres terroirs français. Le terroir est surtout très morcelé, proposant plus de 73 types de sols différents.

Le vignoble du Beaujolais est donc tout naturellement occupé à environ 99% du cépage gamay ou « gamay noir à jus blanc ». Ce cépage très fertile se plait dans les terres pauvres. Les vins qu’il produit sont très fins, aromatiques et peu tanniques.

Les 1% restant du vignoble sont composés du Chardonnay, à l’origine de beaujolais blancs rares mais très appréciés des initiés.

Le Beaujolais est issu d’une macération semi-carbonique qui révèle les arômes fruités du cépage. Quant à la production de vins blancs et de vins rosés, la méthode reste confidentielle.

Les Appellations d’Origine contrôlée du Beaujolais

Le Beaujolais compte 12 appellations :

  • L’Appellation d’Origine Contrôlée régionale « Beaujolais » qui s’étend sur 85 communes du département du Rhône et 11 communes du département de Saône-et-Loire. Le nom de l’appellation peut être suivi de la mention « supérieur » qui désigne des vins rouges élaborés à partir de certaines parcelles sélectionnées au rendement inférieur. Il peut aussi être suivi du nom de la commune de provenance des raisins pour les vins aux conditions de production fixées.
  • L'appellation d'origine contrôlée "Beaujolais" bénéficiant de la mention «Villages» s’étend quant à elle sur 30 communes du département du Rhône et 8 communes du département de Saône-et-Loire, situées dans la partie nord de la zone viticole. Les vignes sont implantées dans des coteaux très raides (parfois plus de 60%).
  • 10 appellations d’Origine Protégée appelées « Crus du Beaujolais » : Brouilly, Côte de Brouilly, Morgon, Regnié, Fleurie, Chiroubles, Chénas, Juliénas, Saint-Amour, Moulin-à-Vent. Chaque village produit un vin spécifique au caractère du terroir.

La route des vins du Beaujolais

La route des vins du Beaujolais est l’itinéraire idéal pour les amateurs de vin rouge : vous y découvrirez les paysages, les terroirs et surtout les 12 appellations beaujolaises.

Cette route, jalonnée par une série de collines aux faibles reliefs, se situe dans le pays du "Beaujolais Vignoble", séparé par Villefranche-sur-Saône du "Beaujolais des Pierres Dorées" et de ses villages construits de pierre ocre jaune.

Le route des vins du Beaujolais rencontre notamment la ville de Beaujeu, capitale historique du Beaujolais et mondialement connue pour ses vins. C’est un détour indispensable pour les passionnés d’histoire : vous y trouverez des lieux emblématiques telle que l’Eglise Saint-Nicolas du XIIème siècle.

Aussi, la route des vins du Beaujolais passe par de nombreux châteaux : Le Château de la Tour de Romanèche, le Château du Moulin-à-Vent, le Château des Jacques, le Château De Raousset, le Château de Fontcrenne, le Château de La Palud et bien d’autres.

Vous l’aurez compris : la route des vins du Beaujolais est un itinéraire touristique à ne pas manquer, que vous soyez amateur de vin, d’histoire, de nature, ou juste curieux ! Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le Guide de la route des vins du Beaujolais élaboré par Destination Beaujolais Vignoble.

Petit cadeau : une carte Google Maps à télécharger et à partager sans limite !


Vente interdite aux mineurs. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et surtout, à consommer avec modération.