illustration article

Pourquoi faut-il aérer un vin jeune ?

Quand un vin vient d'être mis en bouteille, ses arômes ne sont pas encore très développés. Mais alors, comment les faire ressortir ? Bien sûr vous pouvez vous contenter de laisser la bouteille ouverte quelques heures avant de la consommer, mais quel est l'accessoire indispensable à une bonne aération du vin ?

L'utilité d'une carafe à vin pour une bonne aération

Si vous n'avez pas encore de carafe à vin dans votre panoplie du parfait sommelier, il est temps de vous en procurer une.

En effet les vins jeunes peuvent-être “fermés” c'est-à-dire qu'il ne dégagent pas les arômes qu’ils sont censés avoir. Pour y remédier, une carafe à vin, aussi appelée décanteur à vin, est indispensable.

Pourquoi ? Le carafage a pour avantage de libérer certaines molécules odorantes, de détendre le vin et surtout ses tanins.

En versant le contenu de votre bouteille dans une carafe, votre précieux breuvage sera en contact de l'air et surtout de l'oxygène, ce qui va permettre à ses arômes de s'exprimer. Un vin insipide pourra alors se révéler riche en goût.

Quels sont les vins qui doivent être carafés ?

On carafe généralement les vins rouges, jeunes, tanniques et concentrés.

Les vins blancs peuvent également être carafés.

Pour savoir si votre vin a besoin d'être carafé, dès l'ouverture de la bouteille, servez-vous un verre et jugez de son potentiel : si le vin exprime des notes de chou ou de gaz, alors carafez vigoureusement. S'il exprime peu d'arôme alors carafez-le et envisagez de boucher la carafe pour que son oxydation ne soit pas trop importante. Si les arômes sont déjà bien présents dès l'ouverture de la bouteille, ne mettez pas votre vin en carafe et contentez-vous de le servir dans des grands verres au moment du repas.

Quelle est la différence entre aérer et décanter du vin ?

Comme on vient de le voir, l'aération des jeunes vins est conseillée pour faire ressortir leurs arômes. Le carafage d'un jeune vin se fait en versant plus ou moins délicatement le vin dans une carafe au goulot évasé mais à base large, afin que le contact avec l'air soit important.

À l'inverse, la décantation permet de se débarrasser des impuretés d'un vieux vin. Pour cela, on préférera une carafe au goulot étroit avec une base pas trop large pour que l'oxydation ne vienne pas abîmer le vin.

Les vieux vins méritent d'être manipulés avec précaution : versez lentement le contenu de la bouteille sans faire de remous en laissant le vin glisser le long de la carafe. Ralentissez au deux tiers de la bouteille afin de ne pas transvaser le dépôt qui se sera concentré au fond de cette dernière (laissez quelques centilitres de vin dans la bouteille selon la quantité de sédiments).

Conclusion

En plus de décorer votre table, la carafe à vin est un accessoire indispensable pour tout amateur de vin. Certes, vous ne l'utilisez pas tous les jours, mais c'est un accessoire 2 en 1 qui permet à la fois l'aération et la décantation du vin en fonction des circonstances.

Attention toutefois de ne pas carafer votre vin trop vite ou trop longtemps avant de le déguster au risque de le dénaturer. L'idéal reste de le déguster régulièrement pour suivre son évolution.

Cette procédure délicate reste très violente pour le vin. Si vous n'êtes pas sûr de vous, ouvrez votre bouteille quelques heures avant de la servir à table est toujours préférable.

Faites le test : goûtez le même vin carafé et non carafé et faites-vous votre propre opinion !


Vente interdite aux mineurs. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et surtout, à consommer avec modération.