Apprenez à décrypter en un coup d'oeil les étiquettes de Champagne !

Dans le monde du Champagne, l'étiquette joue un rôle primordial pour le consommateur.
Nous vous donnons ici les clés pour déchiffrer les étiquettes de Champagne.

Le mot Champagne doit figurer sur l'étiquette

Il renseigne le consommateur sur le produit contenu dans la bouteille. La mention "méthode champenoise" désigne un vin élaboré selon le savoir-faire champenois mais ailleurs qu'en Champagne. Ces vins ne peuvent donc pas bénéficier de l'AOC Champagne.

Le nom de viticulteur doit figurer sur l'étiquette

Il renseigne le consommateur sur l'origine de son Champagne. Certains vignerons utilisent des marques pour commercialiser leurs Champagnes. Pour éviter de mauvaises surprises, penchez-vous sur les mentions écrit en tout petit au bas de l'étiquette : vous pourrez y lire le nom du producteur ; Si vous voyez une mention du genre "R.L. 51170", préférez un autre Champagne... 

Le nom du village où est élaboré le Champagne doit figurer sur l'étiquette

Cela fournit une information géographique au consommateur. Il s'agit du village où est installé le vigneron ou la Maison de Champagne.

La quantité de sucre contenu dans le Champagne, ou dosage, doit être mentionnée

Cela renseigne le consommateur sur le plan nutritionnel et gustatif. Par exemple, un Champagne Brut Traditionnel, renferme entre 6 et 15g de sucre / L de Champagne.

La catégorie professionnelle doit elle aussi figurer sur l'étiquette

Elle renseigne le consommateur sur les méthodes de production de son Champagne.Préférez les 4 premières catégories qui renferment des vignerons émérites... :

RM Récoltant-Manipulant : le vigneron cultive ses propres vignes, vinifie et commercialise lui-même son Champagne. Certaines opérations peuvent être faites en coopérative.

NM Négociant-Manipulant : le vigneron ou la maison de Champagne élabore et commercialise son Champagne. Les raisins proviennent des vignes du domaine ou sont achetés, en totalité ou en partie, à d'autres vignerons ou aux coopératives. On en dénombre 250. Les grandes marques du Champagne portent cette mention, mais aussi certains vignerons qui choisissent ce statut pour avoir la possibilité d’acheter davantage de raisins et augmenter leurs ventes.

SR Société de Récoltants : un petit groupe de vignerons, souvent de la même famille, vinifient et commercialisent leur Champagne (avec éventuellement l’intervention d’une coopérative pour certaines opérations).

RC Récoltant-Coopérateur : aux vendanges, le viticulteur apporte ses raisins à la coopérative de son village qui assure la vinification. Il récupère des bouteilles avant ou après dégorgement pour les commercialiser sous son nom propre. S’il récupère "ses" bouteilles après dégorgement, l’étiquette devra porter la mention « élaboré par la coopérative X à Y pour Z ». Si c’est avant dégorgement, le nom de la coopérative n’est pas mentionné.

CM Coopérative de Manipulation : la coopérative commercialise elle-même les Champagnes élaborés avec les raisins de ses adhérents.

MA Marque Auxiliaire (ou Marque d’Acheteur) : Il s’agit d’une marque déposée par une personne physique ou morale qui désire commercialiser un Champagne sous un nom qui lui est propre. Le plus souvent, il s'agit d'une chaîne de distribution, d'un revendeur, d'un restaurateur... Parfois on peut découvrir sur l’étiquette la mention « élaboré par NM-xxxx » ce qui permet de connaître (après recherches), l’origine véritable du Champagne. Sans grand intérêt pour le consommateur...

ND Négociant-Distributeur : Une personne physique ou morale achète en bouteille des vins terminés et appose lui-même une étiquette à son nom. Sans grand intérêt pour le consommateur...

Peuvent figurer sur l'étiquette, mais sans obligation, les mentions suivantes :

Le classement

En Champagne, les villages sont classés sur une échelle  (80 à 100%) liée au prix du raisin (Grand Cru : vignes classées à 100% ; Premier Cru : vignes classées entre 90% et 99%). Ne soyez donc pas surpris de découvrir des tarifs plus élevés sur des Champagnes Grand Cru...

La mention Blanc de Blancs

Elle indique au consommateur  que le Champagne est 100% chardonnay, seul cépage blanc des trois cépages Champenois.

La mention Blanc de Noirs

Elle indique au consommateur que ce Champagne est issu de raisins noirs uniquement (Pinot Noir et/ou Pinot Meunier). Peu courante mais commence à apparaître dans les Champagnes de vignerons.

Le Rosé

Réalisé par ajout de vin rouge ou par macération des peaux dans la vin, le Champagne Rosé accompagne parfaitement apéritifs et foie gras.

Le millésime

Il renseigne le consommateur sur l'année de récolte des raisins. Il n'apparaît que si les raisins proviennent des vendanges d'une seule année. Il devra aussi figurer sur le bouchon. Ces Champagnes n'ont d'intérêt que pour les années exceptionnelles car le principal atout du Champagne est d'être un vin d'assemblage, donc un mélange de cépages, de terroir et d'années.


Vente interdite aux mineurs. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, et surtout, à consommer avec modération.